Education burundaise en Chine : une piste pour son développement
2018/12/29

Chaque année, la République populaire de Chine octroie bourses d’études aux différents étudiants burundais. La majorité d’entre eux viennent pour commencer leurs études universitaires au moment où d’autres veulent continuer celles-ci à des différentes grades. Ils viennent par différentes façons. La question qui se pose alors est de savoir si le gouvernement du Burundi connait le nombre exact de ces étudiants.

Actuellement, 175 étudiants burundais poursuivent leurs études en République populaire de Chine. Ils sont repartis dans des différents domaines et, peuvent ameliorer le niveau de développement du pays une fois que l’Etat les suivre de près. Parmi les 175 étudiants, il y a 78 étudiants du niveau Bachelor, 72 étudiants du niveau Master et 25 étudiants du niveau Doctorat. L’inquiétude réside dans la mesure où, parmi ces étudiants, ceux qui sont venus dans le cadre des bourses de coopération sont inférieurs à soixante selon l’ambassade du Burundi en République populaire de Chine. Et si c’est le cas, la Direction générale du ministère burundais ayant les bourses d’études dans ses attributtions connait réellement l’existence et les carrières de plus 100 autres ? Poursuivent-ils des domaines selon les programmes prioritaires du gouvernement ? Ce qui est sûr, est que ces étudiants devraient être importants pour l’avenir du Burundi. La Chine est en train de contribuer dans l’éducation constructive burundaise. Il revient aux autorités concernées, de planifier comment rentabiliser cette initiave chinoise selon ses priorités.

Imagine que les 30 étudiants qui suivent les cours de Médecine Générale parmi les 78 étudiants du niveau Bachelor rentrent avec leurs diplômes dans ce domaine, au moment où les 23 étudiants poursuivant leurs spécialisations en Médecine sur les 72 étudiants du niveau Master rentrent avec leurs spécialités.

Sans doute, la question de carrence des médecins spécialistes atteindra son niveau inférieur. En effet, selon le document reçu de la part du Conseil des bourses d’études chinois via l’ambassade de la République du Burundi en Chine, en plus de 30 étudiants qui apprennent les cours de Médecine Générale, il y a également des futurs spécialistes selon les différentes maladies. Il y a entre autre 6 étudiants spécialiste en Médecine Interne, 2 en Pédiatrie, 6 en Ophtalmologie, 1 en Médecine de Réhabilitation, 3 en Imagerie et Médecine Nucléaire, 1 en Dermatologie, 2 en Gynécologie et Obstétrique, 1 en Anesthésie, 1 en Urologie, 1 en Kinésithérapie et 1 en Chirurgie.

De plus, il y aura également une amelioration remarquable vis-à-vis de la population de base dans ses travaux de développement local. Cela est prouvé par le nombre d’étudiants poursuivant les cours dans les domaines de l’Agriculture, Elevage et Environnement. En tout cas, la contribution de 25 étudiants repartis dans ces différents domaines dont 12 sont au niveau doctoral est prépondérante.

Ajoutons que d’autres étudiants poursuivent leurs études dans plusieurs domaines comme la technologie de l’information et de communication, ingénierie civile, business managment, architecture, droit international, … Les différents étudiants burundais disent qu’ils désirent venir poursuivre leurs études en Chine non seulement pour bénéficier de la qualité d’enseignement mais également parce qu’il y a une multitude d’options à étudier.

Vincent Mbonihankuye (à Beijing)

Envoyer ce lien à un ami
  Imprimer