布官方报《新生报》社长发表社论《中国-布隆迪:真诚友谊基础上的牢固关系》
2019/01/23

  22日,在中布篮球友谊赛成功举办之际,布官方报《新生报》社长卡姆维努布萨(Louis KAMWENUBUSA)在该报头版发表题为《中国-布隆迪:真诚友谊基础上的牢固关系》的社论,现将社论原文转载如下:

《新生报》社长社论《中国-布隆迪:真诚友谊基础上的牢固关系》截图

                                                           Chine-Burundi : Des liens solides à la base d’une amitié sincère

Le quartier de Mutanga Sud et ses environs ont vibré, dans l’après-midi du samedi 19 janvier 2019, au rythme des relations sino-burundaises caractérisées par une amitié sans faille. L’Association pour le développement de Mutanga Sud (Ademu) avait invité l’ambassade de Chine au Burundi, dans le contexte de la célébration du 55e anniversaire des relations entre la Chine et le Burundi. Les cérémonies se sont déroulées sur le terrain  des jeux du quartier en question, aujourd’hui en rénovation grâce à l’appui de la représentation diplomatique chinoise. Des matches de basket-ball inter-quartiers d’amitié opposant d’abord des jeunes de moins de 15 ans, puis de plus de 15 ans et des seniors chinois et burundais, ont marqué les cérémonies également agrémentées par les tambourinaires burundais et les danses chinoises, sans oublier la cérémonie de remise, dans la joie, des prix et cadeaux. C’est le conseiller principal en charge des questions socio-culturelles à la Présidence et initiateur du terrain des jeux, honorable Jean Jacques Nyenimigabo qui accueillait les invités d’honneur, parmi lesquels figuraient notamment l’ambassadeur de Chine au Burundi Li Changlin, le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants Emmanuel Ntahomvukiye, celui en charge  des travaux publics, équipement et aménagement du territoire  Ir Jean Bosco Ntunzwenimana, le maire de la ville de Bujumbura, honorable Freddy Mbonimpa et l’administrateur de la commune Mukaza Désiré Mazimpaka.Le quartier de Mutanga Sud et ses environs ont vibré, dans l’après-midi du samedi 19 janvier 2019, au rythme des relations sino-burundaises caractérisées par une amitié sans faille. L’Association pour le développement de Mutanga Sud (Ademu) avait invité l’ambassade de Chine au Burundi, dans le contexte de la célébration du 55e anniversaire des relations entre la Chine et le Burundi. Les cérémonies se sont déroulées sur le terrain  des jeux du quartier en question, aujourd’hui en rénovation grâce à l’appui de la représentation diplomatique chinoise. Des matches de basket-ball inter-quartiers d’amitié opposant d’abord des jeunes de moins de 15 ans, puis de plus de 15 ans et des seniors chinois et burundais, ont marqué les cérémonies également agrémentées par les tambourinaires burundais et les danses chinoises, sans oublier la cérémonie de remise, dans la joie, des prix et cadeaux. C’est le conseiller principal en charge des questions socio-culturelles à la Présidence et initiateur du terrain des jeux, honorable Jean Jacques Nyenimigabo qui accueillait les invités d’honneur, parmi lesquels figuraient notamment l’ambassadeur de Chine au Burundi Li Changlin, le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants Emmanuel Ntahomvukiye, celui en charge  des travaux publics, équipement et aménagement du territoire  Ir Jean Bosco Ntunzwenimana, le maire de la ville de Bujumbura, honorable Freddy Mbonimpa et l’administrateur de la commune Mukaza Désiré Mazimpaka.Celles et ceux qui assistaient à l’événement pouvaient aisément lire ce message affiché aux abords du terrain des jeux : « Inkino ntizigira imbibe, Abarundi  n’Abashinwa turi abavandimwe ». Ce qui veut dire que les jeux n’ont pas de frontières et que les Burundais et les Chinois sont des frères.Les allocutions de circonstance qui se sont succédées les unes aux autres s’inscrivaient dans la droite ligne de ce message, en soulignant l’excellence des relations entre l’Empire du milieu et le Cœur de l’Afrique. Prenant la parole, peu après honorable Jean-Jacques Nyenimigabo et peu avant honorable Freddy Monimpa, l’ambassadeur Li Changlin a cité l’ancien président Mao Tsé Toung en ces termes : « L’amitié d’abord, le sport ensuite ». C’est dire combien le mot amitié revenait sans cesse dans les propos prononcés à cette occasion. Comment pouvait-il en être autrement alors que la Chine et le Burundi ont, pendant plus d’un demi-siècle, noué une amitié profonde et que la coopération sinon-burundaise repose sur des bases solides ? Des progrès encourageants ont été enregistrés dans divers domaines grâce au ferme engagement des gouvernements chinois et burundais à promouvoir une coopération aux vastes perspectives de développement, en se traitant en amis sincères, en respectant la souveraineté de chaque Etat, en s’abstenant de s’ingérer dans les affaires intérieures de l’autre, en recherchant les avantages réciproques, en se consultant sur un même pied d’égalité et en se tournant vers un avenir meilleur tel que souhaité par les peuples chinois et burundais, rassurés par la solidarité de leurs liens d’amitié et de solidarité, pouvant servir de modèle pour la coopération Sud-Sud.Avec la réélection du président chinois Xi Jinping, c’est l’amitié entre les peuples chinois et burundais qui a été réaffirmée. Aux deux peuples de saisir les opportunités offertes par cette réélection, pour insuffler  chaque jour davantage une nouvelle dynamique dans les relations d’amitié et de fraternité qui les unissent, en ayant toujours l’avenir en vue. Grâce à la volonté partagée des deux parties d’asseoir leurs relations sur des bases stables et solides, nul doute que la coopération sino-burundaise s’avérera toujours fructueuse.

Louis Kamwenubusa

推荐给朋友
  打印文字稿 全文打印